Coutumes et traditions de la chandeleur

 

 Les crêpes
L'origine de la galette remonte à 7000 avant Jésus-Christ. A cette époque, la galette était l'alimentation de base dans les campagnes. Accompagnée de différentes céréales, la galette n'était entre autre qu'une simple bouillie étalée et desséchée.

En France, on fait des crêpes pour la Chandeleur et pour Mardi Gras dans toutes les régions.
En Picardie ce sont les "landimolles" (la pâte est enrichie de crème fraîche et d'eau de vie), en Gascogne les "crespères" (parfumées à la fleur d'oranger), dans le Berry les "sanciaux" et à Reims les "tantimolles"…Mais c'est tout de même bien la Bretagne qui est le haut lieu de la tradition de la crêpe.

Confectionnées par centaines à l'occasion des grands rassemblements, pardons, travaux des champs, mariages, les crêpes et galettes appartiennent depuis fort longtemps à la réalité quotidienne des Bretons.
Traditionnellement, elles associent les mêmes ingrédients: farine de blé noir, eau, sel et saindoux. Elles requièrent les mêmes ustensiles et un mode de préparation, identique.
Les crêpes de sarrasin (blé noir) existent sous diverses formes et noms : le "tourtou" ou "galetou" en Limousin, le "bourriole" en Auvergne.
Il existe une variante américaine au froment généralement consommée pour le petit-déjeuner : le pancake. Il s'agit d'une crêpe d'un diamètre de cinq à dix centimètre dont l'épaisseur est donnée par un agent levant comme le bicarbonate de soude.

C'est au 15ème siècle que les premières galetoires (" pillig " ou " billig" en Bretagne), sorte de grandes poêles sans manche, firent leur apparition. Elles étaient en fonte, mesuraient 70 cm de diamètre et étaient munies d'un anneau permettant de les accrocher au mur entre 2 utilisations.
Les jours de marché ou de foire, les familles se réunissaient au "bourg" pour la journée. Là, les crêpières travaillaient dès l'aurore avec un fourneau portable et 2 galetoires pour préparer d'énormes piles de galettes accompagnées de pâté, de saucisses et de beurre salé. La crêpe de sarrasin était dégustée au dessert, les crêpières rajoutaient des oeufs à la pâte puis la parfumaient de cannelle ou de fleur d'oranger. La crêpe douce était née. Aujourd'hui, ces mêmes crêpières ont pignon sur rue et gardent jalousement le secret de leur pâte
Bientôt, le froment remplaça le sarrasin puis le lait entra dans la composition.
A partir de 1872, la consommation des crêpes et galettes chuta et plus encore chaque jour. C'était la grande invasion du Pain.

Cette tradition est toujours bien inscrite dans la gastronomie régionale. Sur les 4800 crêperies recensées en France, un tiers se trouvent en Bretagne, principalement dans le Finistère.
La Chambre des Métiers a ouvert a Dinan l'école des maîtres crêpiers.

Les coutumes 

 En faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d’or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l’an passé pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu.
Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année.

Aujourd'hui où les pièces d'or sont rares on a pris l'habitude de faire sauter les crêpes en tenant dans une main la pièce de monnaie la plus importante en possession de la famille.

Dans d'autres régions les paysans ont pris l'habitude de lancer la crêpe par-dessus une armoire pour s'assurer de bonnes récoltes.

Ailleurs il suffit de manger les disques d'or "les crêpes" pour éviter que le grain pourrisse durant l'année.

Les cierges de la chandeleur

Les cierges sont bénis lors de l'office de la présentation, le jour de la Chandeleur. Certains, croyants ou non, prêtent des vertus surnaturelles aux cierges bénis de la chandeleur, notamment pour les malades ou les mourants. Au Moyen-Âge et dans les campagnes il y a peu, les cierges bénis étaient censés éloigner le diable des maisons et éloigner les dangers liés au feu.

En Provence, il était d’usage d’aller faire bénir une chandelle, puis on rentrait chez soi avec la chandelle allumée...On tremblait à l’idée que la chandelle s’éteigne avant d'être rentré, le présage en eut été catastrophique. La maîtresse de maison faisait le tour de chaque pièce et devant chaque porte et fenêtre elle marquait son passage d'une croix effectuée avec le noir de fumée sur les ouvertures. La maison devenait ainsi un lieu à l’abri de la foudre. Le cierge était posé sur la table de nuit près du lit conjugal et allumé lors de chaque orage, également pour guérir les maladies, et aussi pour chasser les esprits malfaisants et le mauvais sort éventuel ; Elle devait aussi aider lors des accouchements difficiles ou pour toutes sortes de situations critiques.

La Vierge noire de la crypte de saint Victor

Marseille connaît une tradition propre qui est la montée de la Vierge noire de la crypte de saint Victor dans la basilique supérieure le 2 février. Chaque année, sur la place Saint-Victor, l'archevêque procède à la bénédiction de la ville et de la mer, puis les fidèles en procession regagnent l'abbaye. La procession passe par le Four des Navettes qui est, lui aussi, béni ainsi que ses navettes. Le four des navettes est édifié sur le territoire de l'abbaye, il est la représentation symbolique de l'ancien four de l'abbaye. La Vierge est ensuite redescendue dans les cryptes où sont dites, pendant huit jours, des messes toutes les heures. Au retour de la procession, les fidèles rapportent les fameuses navettes qui sont traditionnellement mangées en Provence pour la chandeleur. La navette est un biscuit en forme de barquette.

Cette tradition de la chandeleur est très ancienne, les pélerinages remontent à l'antiquité et Saint Victor date du III ème siècle.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


statistiques

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site